Pendant les premières années, Théo Golb a été fortement influencé par le cubisme et le suprématisme. Son style connaît une très longue et très complexe évolution et prend sa forme actuelle vers 2009 après un court séjour au Maroc, le pays qu'il appelle ''terre promise où les couleurs s'extasient dans la luminosité divine''. Alors, il abandonne l'huile et opte pour l'acrylique, le collage et crée sa propre technique mixte.

Son ancienne passion pour l'architecture et la musique se fait sentir de plus en plus fort dans ses dernières compositions. Les principes polyphoniques de la musique baroque et la logique géométrique de l'architecture lui permettent de créer des compositions abstraites d'une rare intensité où la géométrie devient fluide et crée sa propre réalité vibrante.

Pour plus d'information contactez +1 514-571-1236